[fragments] Les peuples d'Euryaus

[...] Malgré l'Effondrement et déluges, au cours de l'Âge des Ténèbres, les grandes familles ethniques continuèrent de peupler le monde. Les pollutions, la radioactivité, les virus, les conséquences du bouleversement climatique mondial et les nombreuses manipulations génétiques ont cependant modifié, souvent radicalement et durablement, la plupart des populations de la planète. Selon les régions émergées, les changements ne sont pas les mêmes.La radiance a plus fortement touché les Gallicans et les Helvètes et dans une moindre mesure les populations de Moravia, du Byern, de Bohemia et du Magyarorszag. Les conséquences se traduisent par des transformations morphologiques et psycho-sensorielles notables. Ces mutations sont très diverses en fonction de la géographie, des conditions de vie et, surtout, de l'histoire de ces peuples.
Plus à l'est, les Rusks ont été durement touchés par les conséquences de la fonte du pergélisol Uralien. Ils ont également parmi les premiers à mener des campagnes massives d'améliorations génétiques, et ce dès l'Apogée Moderne. Les Rusks ne furent pas les seuls à mener ce type d'action. Il s'agissait, pour les anciens empires, de résister plus efficacement contre les épidémies et les bouleversements climatiques. Ainsi, la conjugaison des facteurs a permis, sur la durée, une augmentation du métabolisme, certaines résistances et quelques transformations morphologiques notables. [...]

Cit. De la persistance des peuples d'Euryaus, Sage Arev, 344 C.O.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les plus lus